Compte-rendu du CC du 25 Janvier 2018

Dans une ambiance décontractée tous les points qui demandaient une décision ont été votés à l’unanimité excepté le point concernant la taxe communale à charge des entreprises de carrières.

La Région -qui est l’autorité de tutelle qui contrôle la commune- a refusé d’approuver la taxe que la commune souhaite imposer aux carrières et elle promet en retour de donner de l’argent à la commune pour remplacer cette taxe qui ne serait pas perçue.

Mais ce mécanisme de compensation est bancal sur le plan juridique et risque de ne pas être validé par l’Europe. Les deux entreprises de carrières installées sur notre commune font des bénéfices importants et paient très peu d’impôts. Par ailleurs, les carrières génèrent un important charroi qui détériore nos routes. Quand on sait que la rénovation des ponts de la route industrielle qui dessert spécifiquement les carrières coûtera au bas mot 1,5 million d’Euros, Ecolo estime la taxation des carrières tout-à-fait légitime. A 3 exceptions près, le conseil communal a voté l’autorisation pour le collège à introduire un recours en suspension et en annulation contre l’arrêté de tutelle. Le PS”officiel” encore diminué d’un membre a voté contre ce recours tandis que Libre s’est abstenu.

Les primes communales pour l’installation de commerces et la modernisation et rénovation de cellules commerciales ont toutes deux remporté un vif succès.

La réponse à notre question sur l’état des routes nous certifie que tout est mis en oeuvre pour un suivi dans les mois qui viennent. Quant à celle sur l’état des fossé, elle invite les citoyens à signaler les problèmes au service des travaux qui fera en sorte de les résoudre.