Conseil communal de ce 19 décembre 2013

Conseil communal court où il fut surtout question de projets immobiliers.

L’année se termine par une bonne nouvelle : le projet de réhabilitation du bâtiment de la gare est sur les rails. La SNCB va rénover tout le bâtiment et va réinvestir le côté gauche. Les 2/3 restants seront occupés par des associations lessinoises. La ville va signer avec la SNCB un bail emphytéotique de 50 ans. Pour Ecolo, cette réhabilitation importante tant pour les navetteurs que les riverains et l’image de Lessines prouve que quand on suit les dossiers, ils avancent. En ce qui concerne les futurs occupants, Ecolo insiste pour que les jeunes ne soient pas oubliés.

La ville achète aussi un bâtiment contigu à la maison communale. C’est une belle opportunité qui permettra de mieux installer certains services aujourd’hui à l’étroit. Pour Ecolo, le personnel sera gagnant. Oser s’abstiendra.

Enfin, il fut proposé de peindre les façades de l’ancien office du tourisme, rue de Grammont, et du n° 47 de la Grand’rue et de les recouvrir aussi de visuels faisant la promotion de l’Hôpital Notre-Dame à la Rose. Les bâtiments sont en très mauvais état et de l’aveu de tous sont bons à être démolis. Pour Ecolo, ce projet n’est pas un projet de bonne gestion du patrimoine et de l’espace urbain. C’est une solution très temporaire coûteuse (plus de 17.000€). Par ailleurs, s’il est important et nécessaire de faire la promotion de l’Hôpital, Ecolo constate que tous les touristes sont exclusivement drainés vers ce fleuron de notre patrimoine qui a un peu trop tendance à vivre en autarcie.

Pour Ecolo des initiatives doivent aussi être prises pour la promotion de nos villages, de notre campagne, des sentiers et des carrières. L’échevine du tourisme, Véronique Reignier répondra que des projets sont à l’étude. Comme on dit : à suivre…

————————————————————————————-
Conseil communal de ce 28 novembre 2013

Modifications budgétaires, budget du CPAS, budgets 2014, étaient les gros points à l’ordre du jour. A l’heure où les comptes communaux doivent être à l’équilibre, la majorité a choisi d’augmenter les recettes fiscales (plus de 350.000 Euros via l’augmentation de diverses taxes et un IPP qui est passé à 8, 8%) et de diminuer les dépenses. Si d’un point de vue purement comptable cela apparaît tout à fait logique, les choix qui ont été faits pour arriver à l’équilibre sont beaucoup plus contestables tant pour Ecolo que le groupe Oser.

Eddy Lumen, l’échevin des finances, a beau dire que le licenciement de 16 agents communaux a été une décision douloureuse, il n’en reste pas moins pour l’opposition que ces travailleurs paient surtout les erreurs de gestion de la mandature précédente et qu’elle attend toujours un souffle nouveau dans la gestion actuelle. La majorité a fait le choix de licencier, de mettre à mal notamment le service « accueil temps libre » et de réduire diverses petites subventions -souvent de quelques centaines d’euros- aux associations culturelles, folkloriques, sportives ou de loisirs qui animent pourtant brillamment Lessines et ses villages. Quel manque de respect pour les bénévoles de ses associations soulignera le groupe Oser ! En revanche, « Mons 2015 » coûtera aux Lessinois 9500 €. Les frais de fonctionnement ne sont toujours pas sous contrôle…Ils augmenteront de 2, 5% : il n’y a toujours pas de gestion des stocks au service travaux. Le service informatique de la ville n’est pas repensé afin de réduire son coût,(le bourgmestre a dit que les communes étaient pieds et poings liés) l’énergie est gaspillée et les frais de réception augmenteront de 70% !

Au budget extraordinaire, Ecolo accorde le bénéfice du doute à la majorité contrairement à Oser qui est beaucoup plus sévère. Pour Ecolo, le chapitre “Logements-Urbanisme” commence à devenir consistant : des vrais projets semblent mis sur les rails, plusieurs achats de bâtiments sont prévus, la gare est en passe d’être sauvée et les travaux de la Grand rue devraient probablement démarrer avant la fin de l’année prochaine. Pour Ecolo, il est essentiel que tous ces projets tant attendus s’intègrent dans une vision globale d’un point de vue urbanistique où la mobilité et le projet Dendre-Sud ne seront pas oubliés.

Bonne nouvelle, enfin, le Conseil communal a approuvé la carte de l’éolien en Wallonie pour les 2 lots qui concernent Lessines.

————————————————————————————–
Conseil Communal de ce 23 octobre 2013

La séance a débuté par le vote à l’unanimité d’une motion adressée à Bpost demandant le maintien des postiers à la Poste de Lessines et le renforcement de la qualité des services postaux sur notre territoire.

Le conseil a été court, mais au menu, un gros point sera indigeste pour tous les Lessinois : la majorité a fait passer l’IPP de 8 à 8,8 %, soit au taux maximum autorisé par la Région wallonne. S’il considère normal que la ville équilibre son budget, Ecolo aurait choisi une autre politique et d’autres moyens de faire entrer l’argent dans les caisses communales. Il aurait été plus judicieux de taxer davantage les débits de boissons et les publicités qui engorgent nos boîtes aux lettres. Oser fit remarquer très judicieusement que l’équilibre financier aurait certainement été plus facile à atteindre si la gestion était meilleure.

Deux dossiers importants ont en revanche été soutenus par l’opposition : le programme communal d’actions en matière de logement 2014-2016 et le plan de Cohésion Sociale 2014-2019.

Quand on sait que 262 Lessinois sont en attente d’un logement social et que plus aucun logement de ce type n’a été mis sur le marché depuis 2007 à Lessines, il était plus qu’urgent d’élaborer un programme en faveur du logement. Concrètement, 3 projets concernant au total 29 logements devraient démarrer en 2016. Bien que nettement insuffisants aux yeux d’Ecolo et d’Oser, les projets soumis sont cohérents. Ecolo regrette aussi que le projet Dendre Sud -qui a un potentiel considérable- soit une fois de plus renvoyé aux calendes grecques.

Le Plan de Cohésion Sociale soumis était davantage un document technique qu’un vrai plan lisible, mais à la lecture, il est apparu que certains projets –pas tous malheureusement- seront mis en œuvre de manière efficace, par exemple, par l’école de promotion sociale, l’espace numérique, Saint Vincent de Paul, l’ONE ou l’ASBL Repères. L’échevine Véronique Régnier promit de faire une présentation plus pédagogique du plan dans le prochain « Lessines s’envole ».

Les questions des conseillers étaient particulièrement nombreuses cette fois. Elles concernaient l’éclairage public, les carrières, la piscine, les sanctions administratives communales, le sentier bloqué par un particulier à Houraing et les graines du plan maya. Excepté pour ce dernier point qui est enfin réglé (les graines ont été semées dans le cimetière communal le 1er octobre), tous les autres points referont certainement parler d’eux dans les prochains mois…

————————————————————————————
Conseil communal de ce 26 septembre 2013

Ce jeudi soir, le Conseil communal a débuté par la présentation et le vote de la deuxième modification budgétaire. Pour rappel, une première modification avait été soumise le 19 juin.

Si les recettes sont revues à la hausse (+ 75.000€), les dépenses, elles, grimpent (+ 325.000€).

La majorité a doublé le budget dérisoire alloué pour le Conseil communal junior. Ecolo déplore qu’aucun budget n’ait été prévu pour mettre en place un Conseil communal des Ados voté à l’unanimité au conseil du 25 avril. Ecolo continuera de soutenir la création d’un tel conseil.

Initialement 60.000€ d’intérêts de retard étaient prévus au budget, avec cette modification, la majorité en rajoute 100.000 de plus ! Pour Ecolo, ce dérapage reflète un manquement dans le suivi des dossiers par l’administration communale. Ecolo propose que le pouvoir en place dote l’administration de moyens afin qu’elle soit plus efficace et performante. Ecolo constate également que les charges de travail sont déséquilibrées entre les employés administratifs : pendant que certains se tournent les pouces, d’autres croulent sous la surcharge de travail. Sans compter que le collège ne remplace pas les employés qui ont des compétences techniques spécifiques ( comme celui qui gérait les marchés publics).

Au budget extraordinaire, il n’y a rien d’extraordinaire, si ce n’est une dépense de 2.000€ pour une machine à glaçons pour le complexe sportif. Le whisky est-il prévu au budget ordinaire?

Les absurdités ne s’arrêtent malheureusement pas ici. Voilà qu’il est prévu pour la crèche l’achat de 4 uniformes de cuisinier (blouse, pantalon et chaussures, pas de tablier). Cet achat viendra compléter l’achat d’une toute nouvelle cuisine équipée. Cependant force est de constater qu’aucun budget n’a été prévu pour rémunérer un cuisinier…

Que faut-il en retenir ? Tout simplement qu’à Lessines, la majorité dépense, dépense sans compter et sans savoir si ses achats seront utiles. Ecolo (tout comme Oser d’ailleurs) a exprimé ses grandes inquiétudes par rapport aux finances communales et les problèmes de gestion (notamment au service travaux). Sans doute mal à l’aise de voir leurs incohérences et leur mauvaise gestion dénoncées, le Bourgmestre et les échevins s’en sont à plusieurs reprises pris à notre conseillère Cécile Verheugen en l’attaquant non pas sur le fond, mais sur la forme. Pas sûr que ces manœuvres de diversion aient dupé le public et la presse…

————————————————————————————–
Conseil Communal de Lessines du 5 septembre 2013

Le conseil a débuté par l’interpellation d’un citoyen au sujet du service incendie et de la pénurie de pompiers à Lessines. Le Bourgmestre a certifié que le service a toujours été assuré et a annoncé que 8 nouveaux pompiers viennent de commencer leur stage.

La majorité a présenté sa Déclaration de politique locale du Logement 2013-2018. Elle partage le constat d’Ecolo au sujet des logements publics : le manque de logements est criant, en particulier pour les personnes isolées et les familles nombreuses. S’il est heureux que la majorité s’engage à inverser la situation, il n’y a dans la déclaration ni objectif chiffré, ni priorisation, ni de méthode définie pour relever le défi. Elle nous promet que cela sera détaillé dans le plan d’ancrage social qu’elle déposera le mois prochain. A suivre.

Ce qui sera aussi à suivre, c’est l’avenir de la Coupole Sportive. Si l’on peut considérer comme acquis qu’elle absorbera l’asbl Les Tritons qui gère la piscine – ce qu’Ecolo applaudit tant cela relève du bon sens – l’avenir de cette « nouvelle » Coupole Sportive est nettement plus obscur. Ecolo a insisté pour que sa gestion soit de qualité et pour que le futur directeur soit sélectionné après un appel à candidature et une sélection non partisane. Au vu des débats houleux qui se sont poursuivis à huis clos (puisqu’il était question de personnes), Ecolo craint fort que les mauvaises habitudes du PS local prévalent. Dans ce débat, il est apparu que le Bourgmestre n’est pas au-dessus de la mêlée et qu’il a des gages à donner à ceux qui ont facilité son ascension.

De nombreux cahiers des charges pour le service travaux ont dû être approuvés. Tous avaient un point commun qu’Ecolo ne put accepter : ils étaient très vagues, parfois même incorrects. Comment, dans ces conditions, peut-on imaginer que le soumissionnaire sera choisi sur base objective ?
L’échevin des travaux n’a pas pu expliquer comment les déchets des travaux publics sont traités. Depuis des années, ils rejoignent en toute illégalité le “Mont Lumen”, dépotoir communal situé à la rue René Magritte. La commune est obligée d’évacuer ce dépotoir: son
assainissement va coûter aux Lessinois 200.000 euros sur trois ans… ?

Ecolo a interrogé l’échevine sur le projet de Conseil communal des ados voté en avril dernier. On a compris que la majorité n’est pas prête à le réaliser.

L’amélioration de la mobilité n’est pas non plus une priorité. Alors que les TEC ont réduit récemment leur offre sur Lessines durant le week-end, Claudy Criquielion, échevin en charge de la mobilité, trouve vain de prendre contact avec cette société pour réfléchir à des solutions alternatives et développer par exemple un système de transport à la demande tel que le suggère le plan communal de mobilité…

———————————————————————————–
Conseil communal de ce 19 juin 2013

Le conseil a commencé par le vote d’une motion demandant à la SNCB et aux différents pouvoirs concernés par la mobilité d’assurer un avenir à la ligne 90 qui dessert les gares de Lessines, compte tenu des menaces qui planent autour de cette ligne.

Le budget 2012, sans surprise, fut voté majorité contre opposition. S’il est en boni, à l’image des précédents, il montre à quel point les réalisations et actions en matière d’urbanisme, de logements, d’emploi et de promotion du commerce ont été faibles malgré les promesses. Le collège ayant été en grande partie renouvelé depuis les élections, Ecolo s’est abstenu. Il a en revanche rejeté la première modification budgétaire du budget 2013 tant elle illustre des erreurs d’évaluation et des problèmes de gestion ce que, fort honnêtement (naïvement ?), l’échevin des finances Eddy Lumen n’a pas nié…

Ecolo a en particulier dénoncé les nouveaux suppléments pour le centre sportif, l’achat d’une nouvelle balayeuse à 240.000 Euros (alors que la ville n’a pas encore réceptionné celle achetée précédemment) et la majoration de 100.000 Euros de la dotation accordée à la coupole sportive et à la piscine.

Ce fut aussi l’occasion de rappeler que la gestion très peu transparente de la piscine pose un gros problème. Ecolo s’étonne que la gestion soit maintenant confiée à un surhomme qui est directeur d’écoles communales, président du centre culturel et aussi président de l’USC (ceci explique-t-il cela ? ).Sereinement, le Bourgmestre a rapidement clos la discussion : pour lui un débat sur l’utilisation de l’argent des Lessinois -une fois confié à une ASBL- n’a pas sa place au Conseil…

Voir aussi: http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20130621_00326557

A la suite de travaux d’égouttages, la place de Deux-Acren et la rue des écoles seront rénovés. Ecolo s’en félicite, mais s’étonne que la rénovation ne sera que partielle (certains trottoirs pourtant mal en point resteront en état) et propose que les riverains aient leur mot à dire. La proposition fut rejetée en bloc par tous les conseillers de la majorité. Sur ce dossier, Oger Brassart put faire dire au collège qu’il n’y a pas d’échevin responsable. Edifiant !

Enfin, Ecolo fit mettre à l’ordre du jour un point complémentaire sur la sécurité et la propreté du chemin de halage à hauteur de la malterie qui est devenue un véritable chancre. Si le lendemain du dépôt de ce point, le Bourgmestre a pris l’initiative de faire fermer le chemin, pour Ecolo c’est une solution de court terme. Le Bourgmestre explique qu’il a mis en demeure les propriétaires de la malterie de prendre des initiatives.

Lire aussi: http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20130621_00326557

A suivre….

————————————————————————————
Conseil communal de ce 23 mai 2013

La taxe communale des carrières de 500.000 € n’a pas été approuvée par l’autorité de tutelle. A l’unanimité, le Conseil a autorisé le Collège à aller en justice pour défendre ce montant.

Unanimité aussi pour la création d’une Agence de Développement Local. Mais si tous étaient d’accord sur la nécessité d’une telle agence quand on voit le déclin de l’activité commerciale de la Grand-rue, l’opposition regrette l’absence d’un plan stratégique, d’un projet concret. La majorité le promet pour plus tard: à suivre donc…

Ecolo -qui soutient depuis le début le projet de création de la crèche- n’a pas voté le dossier d’achat de matériel. Plus de 100.000 €, c’est trop cher et c’est 10 fois plus que ce que la majorité a inscrit au budget! L’ échevine en charge de ce dossier, Isabelle Privé, a été assez sarcastique dans ses réponses et n’a jamais voulu admettre qu’il y avait moyen de récupérer du matériel du pré-gardiennat qui -c’est la majorité qui l’a décidé- va fermer.

Lessines allait-elle participer au championnat de l’Energie Durable, comme le demandait Ecolo ? L’échevin de l’environnement, Eddy Lumen, a dit Non. Ce qui a surpris, ce ne fut pas tant sa réponse négative que son argumentation. Il a mis en avant une absence de personnel et s’est lancé dans des considérations assez alambiquées sur l ’intérêt des éoliennes sur notre territoire. Il n’a visiblement pas compris que ce championnat permettait d’insuffler une dynamique positive en faveur d’une utilisation durable de l’énergie et de mobiliser les citoyens autour des enjeux énergétiques. Ecolo ne demandait pas que Lessines remporte ce championnat! Y participer était l’occasion de s’inscrire dans une dynamique nécessaire pour l’avenir de la planète et le portefeuille des Lessinois. Dommage.
————————————————————————————
Conseil communal de ce 25 avril 2013

Beaucoup d’unanimité lors de ce conseil qui se déroula en toute sérénité.

Le conseil a décidé de garder l’interdiction de construire en zone d’aléas d’inondations élevés mais a abrogé cette interdiction pour les zones qui ne sont pas à haut risque, tout en maintenant des recommandations spécifiques pour ces zones. Ecolo a insisté sur la nécessité d’avoir un personnel administratif performant pour redessiner de façon précise la carte des zones inondables. Un avis dans la revue communale proposera aux citoyens de faire part du degré d’inondations qu’ils ont vécu.

Le conseil a approuvé la création de 7 nouvelles places de parking en face de l’ancien hôtel de ville pour des stationnements de très courtes durées et l’achat d’un terrain rue du Pont de Pierre dans le cadre du dossier Dendre Sud.

Ecolo s’est abstenu pour le subside à la piscine compte tenu de la mauvaise gestion de cet établissement sportif. Ecolo aspire à la création à court terme d’une nouvelle structure qui engloberait la piscine et le nouveau complexe sportif.

Ecolo a proposé la création d’un conseil communal des ados, un conseil pour les jeunes de 14 à 18 ans qui pourrait faire des propositions en matière de sécurité, d’aménagement urbain, d’organisation de la vie dans la commune, etc. Le groupe Oser a appuyé la proposition tout en insistant sur l’importance d’y associer des jeunes déjà actifs dans des mouvements ou associations. Du côté de la majorité, l’enthousiasme était moins palpable : à ses yeux, en élargissant les missions d’ Animados, ce service pourrait remplir cette fonction. Mais finalement, la décision de principe de créer ce conseil communal des ados fut votée à l’unanimité. Nous attendons donc que l’échevine nous propose, lors d’un prochain Conseil communal, des actions concrètes.

————————————————————————————–
Conseil communal de ce 28 mars 2013

Une présentation au sujet du programme de coopération international communal (CIC) qui arrive à son terme a précédé le CC. Le coordinateur de la mairie de Dô (Burkina Faso) avec laquelle Lessines coopère a estimé que la coopération a été fructueuse. Pour Lessines, Isabelle Privé a également estimé que l’expérience avait été positive et a exprimé l’espoir qu’elle sera relancée après 2014 lorsque l’on y verra plus clair dans la répartition des compétences (la coopération au développement pourrait être transférée aux Régions). Pour plus d’infos sur le programme : voir [http://www.cic-gis.be->]

Le CC proprement dit s’est ouvert sur une déclaration d’Olivier Huysman, du groupe OSER, sur l’insécurité à Lessines. Le Bourgmestre a répondu que des mesures ont été prises : la zone de police va engager des policiers supplémentaires, des rondes plus fréquentes dans la Grand rue seront effectuées, en particulier le soir et le week-end, et un courrier a été envoyé au Night- Shop. Il attend un rendez-vous avec Madame le procureur du Roi pour prendre d’autres initiatives et est prêt à signer un arrêté de fermeture temporaire du Night-Shop au prochain dérapage (il ne le peut pour l’instant, le dossier laissé par son prédécesseur étant très mince (sic)).

Le Bourgmestre a présenté par ailleurs la déclaration de politique générale de sa majorité. Celle-ci, très synthétique, l’est un peu trop aux yeux d’Ecolo. De plus, si elle met l’accent sur le réaménagement du centre-ville, la sécurité, le logement et l’organisation d’une gestion structurée du complexe sportif et de la piscine, elle fait l’impasse sur l’accueil des enfants, l’enseignement, la culture, le tourisme, la protection et la mise en valeur de notre campagne, la prévention des inondations, les économies d’énergie, l’emploi, la participation des citoyens …C’est trop de manquements pour Ecolo qui s’abstint contrairement aux autres partis, y compris Libre.

Ecolo s’abstint aussi lors du vote du Plan Communal de Mobilité. Attendu depuis longtemps, ce plan réalisé par le bureau d’étude EGIS est une cadre de référence utile pour améliorer la mobilité des Lessinois, mais EGIS n’a ni examiné l’impact des modifications de voiries prévues sous peu (prolongation N56 et déplacement des carrières), ni développé de solutions pour faciliter le franchissement de la ligne SNCB et de la Dendre. Un comble!

Marc Lison, le président du CPAS, présenta le budget du CPAS : plus de 12 millions! Des chiffres plus détaillés montrent une augmentation des interventions du CPAS en raison de la crise et de certaines décisions gouvernementales. Aucune amélioration n’étant annoncée, une révision du budget sera selon toute vraisemblance à envisager dans le courant de l’année.

Ecolo demanda à la majorité de suivre le dossier de la dépollution du site Burens pour lequel la Région a prévu un subside. Un contact avec la Spaque devrait avoir lieu prochainement selon le Bourgmestre. Ecolo demanda aussi à la majorité de s’expliquer au sujet de l’abandon du plan Maya, plan sur 3 ans en faveur des abeilles et de la biodiversité initié en 2011. Quand on comprit que rien n’avait été entrepris depuis, sous la précédente mandature, ce triste abandon devenait logique… Abandon imputable selon les membres du Collège aux services travaux qui ne considèrent pas ce plan -et ce qu’il implique- comme prioritaire…A suivre… En attendant, l’échevine Véronique Reignier promit que les graines déjà achetées ne seraient pas perdues : elles seront distribuées à des associations.

Le CC se termina sur un point présenté en urgence suite à la non approbation par la province du Hainaut de la décision prise lors du CC du 31 janvier d’augmenter la taxe réclamée aux carrières. Le CC fut unanime pour accepter l’urgence et charger le Bourgmestre d’introduire un recours.

————————————————————————————
Conseil communal de ce 28 février 2013

Pratiquement tous les points ont été votés à l’unanimité; l’ordre du jour ne comportait aucun sujet qui fâche.

La ville s’est portée candidate pour deux projets intéressants lancés par la Région Wallonne : l’un, “Funérailles et Sépultures” en collaboration avec l’Athénée qui associe sauvetage de vieilles pierres et “sauvetages de mémoires”, l’autre, “Programme Stratégique Transversal” a trait à une meilleure gestion et une meilleure gouvernance de la ville.

Ecolo a exprimé sa satisfaction et son souhait que cette candidature reflète l’engagement de la majorité à enfin développer une vision globale du développement de Lessines.

Le Bourgmestre a agréablement surpris en devançant la proposition d’ECOLO de préciser la carte des zones inondables. Les informations peu précises fournies par le service travaux n’ont pas permis à la Région Wallonne de dessiner une carte correcte. Le bourgmestre propose que la carte soit réalisée en faisant appel à la mémoire des habitants!

L’appel d’offre pour la réparation de la passerelle piétonne au-dessus de la Dendre va bientôt être lancé et la sonnette à l’entrée de l’administration en panne depuis des années va être remplacée: voilà deux points mis à l’ordre du jour par Ecolo qui ont reçu des réponses satisfaisantes.

Lors du huis-clos, les représentants du conseil communal au sein des asbl et des comités ont été désignés.

Pour le groupe « Ecolo-Libre », les candidats désignés sont :

Carine Frère pour l’Agence Locale pour l’Emploi

Lucy Marteau pour le Centre Culturel René Magritte

Georges Willems pour le Conseil des Ainés

Marianne Uylebroeck pour la Coopération au Développement

Marie Dubruille pour COPALOC et l’Ecole de Promotion Sociale

Dominique Pasture pour la Coupole Sportive

Philippe Hocepied pour l’Habitat du Pays vert et la Terrienne de Crédit social du Hainaut

Michel Frezin pour l’Office du Tourisme

Et Cécile Verheugen pour les Tritons

————————————————————————————-
Conseil communal de ce 31 janvier 2013

Un conseil communal positif tant sur le fond que sur la forme.
Le budget était au menu et l’on sait que c’est un exercice toujours politiquement délicat. Eddy Lumen, l’échevin des Finances, pour son premier budget, a eu l’intelligence ne pas se cacher derrière des chiffres, des lignes comptables, des règlements, des arrêtés,…. L’inexpérience, dont il ne se cache pas, apporte une fraicheur et un regard qui est de bons augures pour la suite de son mandat. Derrière les chiffres clefs qu’il nous a présentés et argumentés, on pouvait entendre une déclaration de politique générale : on sent une réelle volonté de faire avancer des dossiers en matière d’urbanisme et de logements.

Si pour Oser le déficit de 397.000 € prévu au budget ordinaire n’est pas acceptable, Ecolo dénonce plutôt le fait que pour limiter le déficit, ce sont les citoyens qui devront y aller de leur poche (doublement de la taxe égout) et dénonce la réduction drastique dans le budget ordinaire du personnel enseignant au profit d’une personne à engager qui sera chargée de diffuser la bonne parole de la majorité.
Au budget extraordinaire, Ecolo regrette l’absence d’une vision globale dans le cadre de la rénovation urbaine. Pour ces raisons, Ecolo s’est distingué par rapport aux autres conseillers de l’opposition en s’abstenant sur les deux budgets (Oser a voté contre l’ordinaire et pour l’extraordinaire, Libre pour les deux).

Le conseil présidé par un Bourgmestre beaucoup plus détendu que la fois précédente a permis d’avancer dans la sérénité sur des dossiers importants , concernant notamment, le projet Dendre sud (une étude de caractérisation va être lancée), le complexe sportif (installation d’une cogénération) et l’aménagement du Ruichon (recherche d’un auteur de projet).
Le conseil devait aussi remettre un avis sur une révision du Schéma de Développement de l’Espace Régional (SDER). Ecolo a eu la bonne surprise de constater que le collège avait fait siennes les remarques et réflexions de la CCATM et a demandé que la ville s’approprie le SDER pour que chaque aménagement de notre territoire s’inscrive dans les objectifs fixés.

Deux bonnes “nouvelles’ se sont encore ajoutées à ce conseil, décidément si peu ordinaire pour Lessines : la ville concourt pour un beau projet qui concerne une vingtaine de logements sociaux et un espace citoyen dans le quartier d’Houraing. Elle a répondu rapidement à un appel à projet de la Région Wallonne. En cas de succès, jusqu’à 7 millions d’Euros de subvention peuvent être décrochés! Ecolo s’en félicite et appuie ce dossier à 1OO%.

Enfin, en réponse aux interrogations d’Ecolo quant à l’avenir de la gare, le Bourgmestre a confirmé que la SNCB et Infrabel avaient la ferme intention d’investir 900.000 Euros dans le bâtiment de la gare et 1 million dans la sécurité (création d’un tunnel pour rejoindre les quais). Pour sauver le bâtiment, la condition est que la ville prenne en charge l’aménagement des 2/3 du bâtiment. Pour le Bourgmestre qui semble déterminé à débloquer ce dossier rapidement, ce qui conditionnera l’affectation future de ces 2/3 dépendra des possibilités de subsides.

Malgré un agenda chargé, le conseil s’est terminé avant 23 heures. Le public a applaudi!