Un bref résumé du conseil communal vous est présenté afin de vous tenir informés.


Conseil communal de ce 17 décembre 2015

L’acquisition d’antennes Wi-Fi pour les écoles communales a été le premier point de discorde de ce Conseil relativement chargé. Ecolo aurait souhaité que Lessines suive le principe de précaution qui est appliqué dans les écoles françaises : que les écoles concernées s’engagent à désactiver le Wi-Fi lorsqu’il n’est pas utilisé pour des activités numériques pédagogiques. Aucun engagement n’a été pris…

Quelques dossiers immobiliers à l’ordre du jour ont avancé : le bureau de poste s’installera à l’avenir au n° 16 de la Grand’Place, un immeuble de la Grand’rue a été acheté dans le cadre du projet Dendre Sud et le cahier de charge pour le projet de vente avec charge des anciens bâtiments des CUP a été approuvé. Seul le PS officiel s’est opposé à cette vente, alors que pour Ecolo, ce projet offre une vraie opportunité au quartier de la gare de changer de visage et d’améliorer sa connexion avec le centre-ville. Ecolo a apprécié que sa suggestion de recourir à un jury de professionnels pour sélectionner le meilleur projet ait été retenue.

Ecolo aurait aimé la même transparence pour le gros dossier relatif à la Coupole Sportive et à la Régie Communale Autonome pour le sport lessinois. Plus personne n’y comprend rien : Coupole et Régie reçoivent les mêmes missions et sont chargées de prendre des assurances pour les mêmes bâtiments ! Le Bourgmestre admettra que la situation est inédite et expliquera qu’elle est justifiée par la nécessité de mettre sur pied la Régie communale avant la fin de l’année pour que le montage financier qui a justifié sa création puisse être optimal. L’opposition, dans son ensemble, est de plus en plus inquiète par le flou qui entoure ce dossier qui avance comme un train fantôme, et constate qu’il a, pour l’instant, surtout permis à un directeur d’école bien connu de rentrer au Conseil d’Administration de la Régie, officiellement, parce qu’il serait « nécessaire ou utile à la réalisation de l’objet de la Régie » (sic)!

——————————————————————————————
Conseil communal de ce 19 novembre 2015

Le budget 2016 était le plat de résistance de ce Conseil.

Le budget traduit les projets que la majorité veut réaliser pour la commune. Mais l’opposition a bien eu de la peine à cerner les contours d’un réel projet pour Lessines et ses villages, sauf peut-être pour le sport. Le nouvel échevin des sports a clairement réactivé des dossiers laissés en friche depuis bien trop longtemps : des budgets ont été dégagés pour de gros travaux d’entretien de la piscine, l’aménagement de structures sportives extérieures, pour un terrain de foot synthétique.

Par ailleurs, la majorité a prévu 600.000€ pour l’achat de terrains et de bâtiments. Lesquels ? C’est peu clair. On parle notamment du Moulin Williame pour y héberger des services du Centre culturel René Magritte. Ce qui est clair en revanche, c’est que si ce moulin, laissé à l’abandon depuis des années, est acheté, il nous coutera cher en frais de rénovation et pour ça, rien n’est prévu au budget…

Ecolo note qu’un subside extraordinaire de 300.000 € est octroyé à la zone de police. Hélas, ce sera pour investir dans des caméras et pas pour mettre plus de policiers sur le terrain. C’est bien sûr plus facile !

La majorité choisit d’ailleurs aussi la facilité en augmentant simplement les crédits pour les consommations de gaz et d’électricité plutôt que de prendre des initiatives pour maîtriser les consommations en passant notamment au crible tous les postes énergivores. Résultat : 120.000 € de plus s’envoleront en fumée en 2016 !

Elle choisit aussi la facilité en ne maîtrisant pas les coûts pour l’enlèvement et le traitement des poubelles : elle augmente la taxe communale de plus de 25%. Ecolo y est totalement opposé. Pour Ecolo, la réduction des coûts est une priorité et passe par une diminution de la quantité de déchets. Il faut soutenir et encourager les citoyens qui trient, qui compostent et qui privilégient l’achat de produits qui ne sont pas sur-emballés. Avec l’augmentation globale de la taxe, aucun signal positif n’est adressé aux citoyens éco-responsables.

Enfin, un projet de réparation des joints des trottoirs de la Grand’Place pour 155.000€ a été voté. Sur ce point aussi, Ecolo n’a pas pu suivre la majorité car c’est cher payer pour que rien ne change. Pour Ecolo, le service travaux peut faire les réparations urgentes et, avant d’entamer de plus gros travaux, une réflexion devrait être engagée sur la manière de rendre la Grand’Place plus conviviale et plus sûre pour les personnes à mobilité réduite.

——————————————————————————————
Conseil communal de ce 22 octobre 2015

Conseil un peu longuet, mais instructif.

Il a commencé par la prestation de serment d’un nouveau Conseiller communal MR, M. Eddy Guillet, en remplacement de Mme Françoise Schamp.

On a appris que le Collège avait renoncé à externaliser le marquage routier, que le délai pour obtenir un subside pour le rachat par la zone de police du bâtiment de la Poste était prolongé de six mois, que le projet d’aménagement des abords du complexe sportif était enfin sorti des cartons et que le Bourgmestre étudie la possibilité d’organiser une navette de bus gratuite entre Lessines et Enghien !

Le premier vrai point de friction concerna la liquidation du solde de subside au Centre culturel pour 2014. André Masure fit remarquer que pour 2015, le MR avait -à un moment où il était en rupture avec le Bourgmestre- conditionné l’octroi complet du subside à la tenue des « Une fois d’un soir » comme le prévoit le contrat de gestion. Pour l’opposition, en toute logique, ce même raisonnement est applicable pour 2014. Mais le MR fit jouer la fidélité retrouvée au Bourgmestre avant la logique. Seul Lou Deprijck sauva l’honneur de ce groupe, en s’abstenant.

Le second fut la revente avec charges des anciens bâtiments des CUP, rue René Magritte. Attaché à l’idée de les transformer en musée, le PS n’éprouva aucun enthousiasme à soutenir cette revente. Celle-ci, en revanche, démontre pour Ecolo, qu’il avait eu raison de dénoncer l’achat de ces bâtiments en 2007. Ecolo a demandé que les charges qui seront imposées au futur acheteur soient rapidement fixées afin qu’un bâtiment de qualité voit le jour et qu’une liaison entre la gare et la zone proche du chargeur à bateaux soit créée.

Un troisième fut la création d’une Régie Communale Autonome pour récupérer la TVA payée lors de la construction du centre sportif. Le PS s’y opposa, au contraire d’Ecolo qui, s’il déplore le recours à un tel montage financier, estime que la perspective de récupérer près de 900.000 € ne se refuse pas !

Le dernier gros point concerna l’avenir des bâtiments de ce qu’il faut maintenant appeler l’ancienne école communale d’Ogy. Le PS proposa dans un point complémentaire de les réserver à quelques associations. Le Collège lui opposa une vision plus globale en décidant de créer un lieu ouvert à toutes les associations. Une vision partagée par Ecolo.

Enfin, une unanimité se dégagea pour soutenir une excellente proposition d’André Masure visant à créer une plateforme au sein de l’Agence Immobilière Sociale du Val de Dendre pour aider les propriétaires qui souhaiteraient mettre un logement à disposition des réfugiés.

—————————————————————————————–
Conseil communal de ce 24 Septembre 2015 :
“taisez-vous !”

Le Bourgmestre était absent pour raison médicale, c’est l’échevine de l’enseignement qui a présidé la séance.

L’ordre du jour fixé par la majorité était maigre.
-*une modification budgétaire, pour laquelle Ecolo pointa surtout une envolée inquiétante des factures d’électricité, de gaz et d’eau.

  • un point concernant la dépollution de la station-service située au service travaux, déjà pointée du doigt par l’éco-conseiller pour sa non-conformité aux normes de sécurité en avril 2005 ! Tant Ecolo que Libre s’étonnèrent qu’en 10 ans, rien n’ait été fait. L’échevine, M-J Vandamme, ne put qu’opiner du chef et confia que d’autres dossiers de ce type sortiraient bientôt des placards…
  • L’échevine de l’enseignement, V. Reignier, fit le point sur l’enseignement à Lessines, pour, en fait, justifier la fermeture de la petite école maternelle d’Ogy, fréquentée par seulement 7 enfants en ce début d’année scolaire.

Pour Ecolo, c’est le constat d’un échec : tout n’a pas été entrepris pour sauver cette école. Certes, depuis des années, elle était en sursis, mais un vrai soutien et le développement d’un projet original auraient sans doute permis d’attirer un plus large public !

  • Dans un point complémentaire, Ecolo a demandé que les routes communales particulièrement recommandées aux cyclistes depuis qu’IDETA a balisé des itinéraires cyclo-touristes soient, de fait, en état de recevoir ces cyclistes. La majorité promit de boucher les trous des voiries pointées par Ecolo, mais ne montra pas vraiment d’empressement à en faire plus pour la mobilité douce.

Cette promesse fut la seule « concession » obtenue par l’opposition car les deux points suivants proposés par le groupe PS d’Isabelle Privé en vue d’approfondir la problématique de l’enseignement à Lessines ne furent même pas autorisés à être présentés.

Du jamais vu: d’autorité, ils furent purement et simplement retirés par un vote de la majorité!

Pour Ecolo, dans le bras de fer qui oppose Mme Privé au Bourgmestre, tant les groupes Oser que MR se rendent complices d’un vrai déni de démocratie. C’est une faute grave de la majorité qui, par son attitude arrogante et méprisante, braque les uns et les autres et nourrit, en outre, un sentiment de défiance de la population par rapport à ses représentants !

——————————————————————————————
Conseil communal de ce 27 août 2015 “Décontraction et … Questions”

Conseil communal décontracté, c’est encore les vacances…
Pas de gros dossiers sur la table, mais de très nombreuses questions ont été posées par Ecolo, Libre et le PS officiel.

Celui-ci, petit à petit, apprend son rôle de parti d’opposition. C’est d’ailleurs ce parti qui est à la base du seul incident qui a émaillé la soirée : le huis-clos a dû être prononcé pour un point qui mettait en cause des personnes. Ce point très particulier qui n’est pas de nature politique ne sera pas développé ici, par respect pour ces personnes.

Les différentes questions posées ont permis d’apprendre que l’achat du bâtiment de la poste pour y héberger la police est toujours à l’ordre du jour, qu’une halte nautique sera –sommairement- aménagée à hauteur du chargeur à bateau et que le service travaux a enfin terminé l’ inventaire de son matériel et de ses outils. Il reste maintenant à ce qu’il crée un outil de gestion du matériel.

C’est en tout cas une demande d’Ecolo; un inventaire à lui seul ne peut garantir une bonne gestion !

On a compris aussi que le dossier de rénovation de la Grand-rue a été retardé probablement d’un mois, si l’on en croit le Bourgmestre, en raison d’un recours introduit par un entrepreneur.

On a appris que le Collège est fort intéressé par l’achat de l’ancien Moulin Williame, rue des Moulins et qu’ INFRABEL organisera prochainement une séance d’information sur la suppression des passages à niveau à Lessines.

Enfin, M. Brassart a promis que les voiries sans issue qui sont accessibles pour les piétons, les cyclistes ou les cavaliers seront bientôt signalées comme telles, comme l’avait demandé Ecolo lors du conseil du 22 avril dernier.

—————————————————————————————-
Conseil communal de ce 25 juin 2015

Sans les points complémentaires et les questions déposés par l’opposition, ce Conseil communal aurait été vite expédié.

Si le sentier qui relie le quartier de Houraing au bas de la ville est depuis quelques jours ré-ouvert, Ecolo a demandé que le Conseil reconnaisse le caractère communal de ce chemin. Ceci pour que, à l’avenir, ce sentier ne puisse plus être fermé en toute impunité. Pour Ecolo, l’application du chapitre 2 du décret du 6 février 2014 relatif à la voirie communale permet cette reconnaissance en un seul vote. Le Bourgmestre fidèle à son obstination insensée concernant ce dossier a refusé cette lecture. La proposition Ecolo n’a dès lors retenu le soutien que de Libre et des 3 élus PS “officiel”. Inutile de préciser qu’Ecolo reviendra à la charge sur ce dossier.

Le PS “officiel”, lui, a tiré à boulets rouges sur la majorité. Sur un seul dossier, après quelques amendements, il a obtenu par le Conseil unanime la mise en place d’un mécanisme -qui doit encore être étudié- permettant de soutenir de manière conditionnée les commerces de la Grand rue qui connaitraient des problèmes de trésorerie en raison des travaux. Mais sur les multiples autres dossiers mis en avant, le PS “officiel”, particulièrement acerbe, a souvent fait preuve d’une troublante amnésie. En trois mois d’opposition, il a oublié qu’il a participé à la gestion des dossiers qu’il critique aujourd’hui. Doit-on présumer qu’après l’ivresse du pouvoir, l’amnésie soit un effet secondaire du sevrage ?

————————————————————————————–
Conseil communal de ce 28 mai 2015

Premier Conseil communal consistant depuis longtemps.

Les comptes 2014 étaient à l’ordre du jour : les finances de Lessines sont saines. En grande partie grâce à la diminution des frais de personnel consécutive aux licenciements opérés en 2013. Mais cette bonne santé financière est aussi la conséquence d’économies parfois de bout de chandelle : diminution du soutien aux associations, campagne de gestion des déchets non-organisée, non-entretien des abris TEC, etc. Alors que dans le même temps, le Collège délie allégrement les bourses pour l’Hôpital Notre-Dame à la Rose et le complexe sportif !

Ce qui est frappant aussi à la lecture des comptes, c’est le peu, voire pas du tout, de moyens consacrés au développement de nos villages et au soutien de nos agriculteurs et de nos commerces. Pour ceux-ci, pas un euro n’a été engagé alors qu’il y a un énorme travail à faire pour soutenir l’activité économique à Lessines.

L’avenir de nos commerces a plusieurs fois été abordé lors de ce Conseil. On a ainsi compris que l’Agence de développement local qui aurait déjà dû être opérationnelle depuis des mois n’aura finalement que peu de moyens et ne sera certainement pas proactive. L’échevine en charge du commerce, Line De Mecheleer, a reconnu elle-même que cette agence porte mal son nom…Curieux aveux d’échec avant même d’avoir commencé !

Pour Ecolo, sachant aussi que les travaux de la Grand’Rue vont prendre beaucoup plus de temps que prévu (reconnaissons-le, pour des raisons indépendantes de la majorité), il devient plus que pressant que des actions soient prises pour soutenir les commerçants car au rythme où vont les choses, quand la nouvelle Grand’Rue sera inaugurée, il n’y aura plus de commerces dignes de ce nom en activité !

Ecolo a été rejoint sur ce point par Isabelle Privé qui a proposé quelques actions concrètes… qui ont été dédaigneusement rejetées en bloc par le Bourgmestre. Ecolo est très inquiet pour l’avenir du centre de Lessines.

Quand Ecolo a souhaité savoir quelle suite serait enfin donnée à la pétition demandant la réouverture du « fameux » sentier d’Houraing abusivement fermé avec la complicité du Bourgmestre, celui-ci a mis en doute la qualité de cette pétition! Quant au nouvel échevin de la mobilité, Oger Brassard, d’habitude si prompt à communiquer sur tout et n’importe quoi, il a conservé un mutisme assourdissant et irrespectueux tant pour les conseillers Ecolo que pour les 1.277 signataires, pourtant principalement lessinois…

—————————————————————————————–
Conseil communal de ce 22 avril 2015

Premier Conseil communal où le PS officiel se trouve dans l’opposition.

En près de 30 minutes, les 15 points inscrits par le Collège ont pratiquement tous été votés à l’unanimité.

Ecolo a présenté un point complémentaire concernant la mobilité douce : il a proposé que les voies sans issue qui ne le sont en fait que pour les voitures soient clairement identifiées comme étant accessibles aux piétons, aux cyclistes ou aux cavaliers. Et ce par la pose sur les panneaux « voie sans issue » d’un simple autocollant fourni gratuitement par l’asbl sentier.be. Le nouvel échevin de la mobilité, Oger Brassart, a appuyé à 100% cette proposition et a déclaré avoir déjà commandé les autocollants en question. Très prochainement, à notre demande, les citoyens seront invités à participer à l’identification des voies sans issue qui pourraient bénéficier de cette nouvelle signalisation.

Autre point de contentement pour Ecolo : le report, suite à notre intervention, d’un examen de recrutement d’un gestionnaire financier qui travaillerait pour les trois asbl communales.
Il était pour Ecolo, incompréhensible et hautement suspect que cet examen soit organisé alors qu’au moins une des asbl concernées ne s’était pas encore prononcée sur l’opportunité de procéder à cet engagement et n’avait, à fortiori, décrit aucun profil de fonction !

——————————————————————————————
Conseil communal du 26 mars 2015

Conseil communal paisible et relativement vite expédié malgré les nombreux points (38).

Premier Conseil depuis le décès de Claudy Criquilion, il a commencé par une minute de silence et par la prestation de serment d’un nouveau Conseiller communal MR, M. André Van Wonterghem.

S’en est suivi, le seul point vraiment remarquable de ce Conseil : le vote à l’unanimité d’une motion déposée par Ecolo dénonçant les traités TTIP , CETA et TISA, traités internationaux qui se négocient en toute opacité, qui ouvrent la porte à une dérégulation tous azimuts et qui permettraient à des investisseurs d’attaquer les autorités, quelles qu’elles soient, si celles-ci prennent des mesures contraires à leurs intérêts.

Texte de la motion; https://www.lessines.ecolo.be/?Preparation-des-conseils-communaux,67

Un seul point de friction : le renforcement de la structure de la cour de la ferme de l’Hôpital Notre-Dame à la Rose. Pour Ecolo et Libre, il est inacceptable que les Lessinois doivent encore payer pour cette cour alors qu’elle a déjà couté plus de 872.000 euros! Il était dès le départ prévisible que cette structure subirait de fortes contraintes puisque des camions viennent livrer le centre culturel, l’Hôpital Notre-Dame à la Rose et viennent déposer du matériel scénique, des gradins, des podiums pour les spectacles organisés dans la cour. Si la structure a bougé après seulement quelques mois, c’est la conséquence d’un manque de prévoyance ou d’une erreur de conception de la part de l’auteur de projet ou de l’entrepreneur. Pour Ecolo et Libre, c’était donc à eux et non aux Lessinois d’assumer les frais. Mais MR, Cdh et les deux groupes PS ont voté la dépense sur les deniers communaux.

A noter qu’un groupe électrogène d’une puissance de 300 kVA va être acheté pour le confort des pensionnaires du CPAS et la sécurité de tous les Lessinois en cas de black-out toujours possible si les prochains hivers sont plus vigoureux que celui de cette année.

——————————————————————————————

Conseil communal du 10 02 2015

Quand on ne parle ni du budget, ni du Centre culturel, les CC sont devenus sereins. A tel point même qu’il n’y a rien à dire. Le seul point à noter pour ce CC, c’était les 90 ans de Marie Dubruille …