A Lessines, la majorité semble vouloir réduire l’opposition au silence par une modification du règlement d’ordre intérieur du conseil communal. Pour Ecolo, c’est une gifle à la démocratie infligée par une majorité qui croit avoir toujours raison.

En découvrant l’ordre du jour du prochain conseil communal, les écologistes lessinois ont d’abord cru à une farce surréaliste typiquement locale.

Le règlement du conseil communal permet à tous les conseillers de la majorité comme de l’opposition de poser des questions au collège détenteur du pouvoir. Auparavant ces questions “de dernière minute” étaient posées oralement en fin de séance et sans préparation ni procédure particulière. Actuellement ces questions sont devenues écrites et le conseiller doit les faire parvenir au bourgmestre au moins 48 heures avant la séance du conseil. Le nombre de questions n’est pas limité.

Au conseil communal de ce jeudi, la majorité veut faire voter une modification du règlement d’ordre intérieur pour limiter désormais la possibilité à un conseiller de ne poser qu’une seule question de 2 minutes maximum.

Limiter le nombre de questions et le temps de parole des conseillers communaux va à l’encontre de la bonne gouvernance et de la participation citoyenne. En effet, un des rôles des conseillers communaux est de veiller à éviter toute dérive autoritaire de la majorité. Un autre est de relayer les interrogations des citoyens. Empêcher de poser plus qu’une question, c’est empêcher les conseillers communaux de réaliser leur travail démocratique, c’est décourager les citoyens à participer à la vie publique. Limiter le temps de présentation d’une question interdit toute contextualisation ou explication de la demande.

Vu la proximité des prochaines élections, la Locale Ecolo se demande si, au prétexte de sérénité et d’efficacité des séances, cette démarche du collège communal ne vise tout simplement pas à museler l’opposition pour la rendre inaudible et invisible… 

Au conseil communal de ce jeudi,  Ecolo demandera à la majorité de retirer ce projet de modification qui ne la grandit pas.