Communiqué de Presse
Lessines, le 13/07/2018

Enquête publique “CUP 2020” devenu “Lessines 2020”: Ecolo Lessines soutient avec prudence et participation du public.
Pour pérenniser leur activité, les Carrières Unies de Porphyre vont moderniser leurs installations et ont introduit une demande de révision de plan de secteur. Ecolo Lessines a émis ses remarques lors de l’enquête publique qui se clôture ce vendredi 13 Juillet.

Ce plan de développement des carrières est positif pour l’économie de Lessines et la modernisation est indispensable pour réduire les nuisances liées aux activités de concassage et de transport du porphyre. Il faut l’encadrer par une analyse environnementale globale et des mesures concrètes de contrôle des impacts. C’est un des objectifs des études d’incidence de définir ce cadre.

Néanmoins, Ecolo relève des points particulièrement importants en matière de mobilité, de nuisances (bruit, vibrations, poussières,…), d’environnement, de compensations et de participation citoyenne. Des points qui ne sont ni complètement sous contrôle ni garantis.

En matière de mobilité la sortie camions sur la chaussée Gabriel Richet semble ne pas avoir été envisagée comme une alternative à la construction  d’un nouveau rond-point boulevard Branquart. Cela préserverait l’alignement remarquable d’arbres qui le borde et économiserait un rond-point.

L’objectif de diminuer le transport routier par la plaque multimodale (route, transport fluvial et rail) ne sera atteint que si les Carrières Unies de Porphyre (CUP) augmentent le pourcentage d’usage de ces deux alternatives. Ce n’est pas le cas dans le projet présenté.

Ecolo Lessines insiste pour que tous les camions sortent correctement bâchés. Trop de pierrailles perdues en chemin jonchent encore dangereusement nos routes.

Au sujet de la nouvelle route à créer qui permettra aux Bois-de-Lessinois de continuer à rejoindre Lessines, Ecolo Lessines estime qu’en plus de sa construction c’est aussi son entretien qui devra être pris en charge par les CUP.

Ecolo Lessines demande qu’un comité de pilotage avec des citoyens concernés soit mis en place tout au long du projet afin de participer aux décisions de nature à impacter directement ou indirectement leur environnement: trafic routier, nuisances, paysage, remise en état des carrières en fin d’exploitation.