2. HNDR – Connexion au centre-ville. Avant-projet.

Ce projet avance. Assez lentement, mais cette lenteur a au moins le mérite d’avoir pu permettre de se pencher sur l’acoustique de la future salle polyvalente (l’actuel restaurant) qui -il faut le souligner- est vraiment désastreuse. Hélas cette lenteur n’a pas été bénéfique pour la démocratie citoyenne.

Pour Ecolo, il est regrettable que le personnel de l’Hôpital Notre Dame à la Rose n’ait jamais été consulté pour ce projet. Il est à regretter aussi que le cahier spécial des charges de désignation de l’auteur de projet n’ait pas pu être établi dans les délais prévus, que la requalification de la cafétéria ne soit pas incluse dans l’avant-projet définitif et que l’espace ludique envisagé avec des jeux pour enfants ne soit pas précisé sur les plans.

Nous pouvons dès lors déjà nous attendre à ce que le coût estimé de 4.312.000€ htva sera largement dépassé!

D’un point de vue architectural, Ecolo apprécie l’ouverture sur la Dendre et sur le jardin médicinal, ainsi que la végétalisation de la toiture plate de la future cafétéria.

En revanche, nous regrettons le remplacement de la porte Avau par une grille assez quelconque. Nous aimerions son maintien ou -à tout le moins- une récupération de cet élément emblématique du site de l’Hôpital Notre-Dame à la Rose dans les nouveaux espaces créés.

5. CPAS. Modifications budgétaires n°2 des services ordinaire et extraordinaire de l’exercice 2019..

L’augmentation du nombre de RIS est le reflet d’une société inégalitaire que nous ne devons pas nous contenter de constater; nous devons aussi lutter avec tous les moyens possibles afin d’éviter cette fracture de plus en plus flagrante.

Sur le terrain Lessinois, de nombreux acteurs développent une multitude d’actions qui vont dans ce sens. Nous pouvons nous en réjouir, mais c’est insuffisant. La lutte ne pourra être gagnée que si tous les partis, à tous les niveaux de pouvoir, pensent à long terme, et s’attaquent vraiment aux causes de ces inégalités plutôt que d’en limiter les conséquences.

6. Modifications budgétaires n°3 des services ordinaire et extraordinaire de l’exercice 2019.

Cette troisième modification budgétaire est une mauvaise surprise pour les finances communales. Outre l’augmentation des transferts vers le CPAS compte tenu de l’augmentation du nombre de RIS évoqué au point précédent, on observe une augmentation vertigineuse des coûts liés à la rénovation des bâtiments scolaires.

Ces coûts sont probablement justifiés, mais on s’étonne que lors de la rédaction des cahiers des charges ils aient été si mal estimés ! La majoration est tout de même de 1.688.200€! Et pour les écoles de Ghoy et de Deux Acren, cela représente un doublement des coûts estimés !

Le collège peut-il expliquer l’origine de cette sous-estimation ? Il est important d’en comprendre l’origine pour que cela ne se reproduise pas pour d’autres projets en cours ou à venir. Ecolo ne veut pas que des projets essentiels pour les Lessinois et pour le développement d’une politique locale “Énergie Climat” soient compromis par manque de rigueur.

11. CoLeco. Convention de prestation de services.

Pour Ecolo, il s’agit d’un beau projet qui allie citoyenneté, énergie alternative et, autoconsommation collective. Il va nous permettre de créer une ou plusieurs communautés locales d’énergie verte et d’acquérir de l’expérience en la matière. Vu sa technicité, on comprend qu’il soit confié à Ideta, Le coût que la Ville doit supporter doit être considéré comme un investissement. Pour 2019 et 2020, il est question de 20.000€. C’est toutefois un projet qu’Ideta pilotera jusqu’au 31 décembre 2023. A -t-on déjà une idée de son coût au-delà de 2020?

13. Règlement communal relatif à l’exercice et à l’organisation des activités ambulantes sur les marchés publics et le domaine public.

Ce nouveau règlement est essentiellement nouveau au niveau de la forme. Il est beaucoup plus clair et pratique pour les marchands ambulants et pour l’agent placeur qui doit le faire appliquer. Pour revitaliser le marché, ce règlement ne suffira bien entendu pas. Ecolo compte sur l’ADL pour que les marchands reviennent à Lessines et pour en attirer de nouveaux.

16. Moulin Williame. Café-théâtre et salle de concert. Désignation d’un auteur de projet en vue de l’étude et du suivi de l’exécution des travaux de rénovation et d’extension. Avis de marché

C’est un projet très largement subsidié, mais, au fur et à mesure qu’il avance, on constate qu’il aura un impact non négligeable sur les finances communales.

Évalué dans un premier temps à un peu moins de 4.3 millions, il est maintenant estimé à plus de 4.7 millions. Nul doute, que le montant de 5 millions sera dépassé ! Certes la culture a un prix, mais Ecolo demande que ce projet soit développé avec beaucoup de rigueur pour éviter tout dérapage budgétaire.

Ecolo insiste aussi pour que le projet d’extension du moulin Williame s’intègre au mieux dans son environnement et pour que les berges de la Dendre à ce niveau ne soient pas sacrifiées à des places de parking alors que des possibilités de parking sont envisageables ailleurs, notamment à deux pas de là, à côté de la caserne des pompiers.

21. Question posée par Ecolo

Passage sous-voies à la gare de Lessines.
Infrabel a prévu d’investir à la gare de Lessines et Ecolo s’en félicite.
Infrabel projette d’améliorer la sécurité des usagers en créant un passage sous-voies et d’améliorer leur confort en rehaussant les quais et en y ajoutant des auvents.
Comme le CoDT le prévoit, avant d’introduire une demande de permis d’urbanisme, Infrabel a demandé un avis au collège. L’avis remis est favorable, mais n’est hélas pas conditionné à la création d’un passage sous-voies qui irait jusqu’à la rue latérale, ce qui serait bien pratique pour les usagers qui se trouvent de l’autre côté du chemin de fer. Pourquoi le Collège n’a-t-il pas remis un avis conditionné?