A l’issue du conseil communal nos conseillers rédigent une note pour vous informer de la manière dont se sont déroulés les débats.
Ils expliquent aussi les décisions prises par le conseil communal.
En faisant défiler la page vous retrouverez plus bas les conseils communaux précédents.

Vous pouvez retrouver les questions et observations sur la page « préparation des conseils communaux »

Compte rendu des Conseils Communaux 2020

Conseil communal du 17 décembre 2020 : le compte rendu

RCASL, budget 2021 et ADL sont les trois sujets largement développés lors de ce Conseil qui s’est tenu pour la première fois à Lessines en visioconférence.

La Régie Communale Autonome pour le Sport Lessinois a enfin remis ses comptes pour 2019. Ceux-ci révèlent un résultat négatif de plus de 155.000 € ! Pour Ecolo, cette situation financière est préoccupante, et pourrait, si un résultat négatif devait se répéter pour les prochains comptes, amener l’administration fiscale à revoir sa position au sujet de la récupération de la TVA (rappelons que la RCASL a précisément été créée pour pouvoir récupérer la TVA).  Ecolo pointe aussi le manque d’empressement de la majorité à remplacer le directeur démissionnaire au début de l’année.

La majorité a présenté un budget 2021 pratiquement à l’équilibre. Pour Ecolo, elle est assez optimiste car elle n’anticipe pas une augmentation de la subvention au CPAS qui se justifiera immanquablement dans les mois à venir compte-tenu des conséquences économiques de la crise sanitaire.

Cette crise a aussi mis en évidence la réalité de la fracture numérique. Or, aucun budget n’est prévu pour lutter contre. Ecolo le déplore ! Ecolo déplore aussi la suppression des subventions à l’Office du tourisme alors qu’aucune nouvelle structure n’existe pour le moment pour le remplacer. L’échevin a beau se montrer rassurant pour le personnel, avec 9 € seulement inscrits au budget , il devra certainement redoubler d’imagination…

Ecolo est en revanche satisfait de l’engagement de la majorité dans les projets Walloreno et Renowatt, deux projets largement subsidiés qui permettront d’avancer dans la transition énergétique à Lessines et, au passage, de faire, tant pour des particuliers que pour les structures communales, de belles économies en frais de chauffage et d’électricité.

Il y aussi 200.000€ prévus pour le développement des déplacements cyclables. Si c’est en soi une bonne nouvelle, Ecolo se souvient que cette promesse avait déjà été faite l’année dernière…

Si le budget n’a été approuvé que par la majorité, en revanche, le coût-vérité pour la gestion des déchets en 2021 a fait l’unanimité . Ecolo insiste cependant pour que Lessines s’engage en faveur du « zéro déchet » et demande aux administrateurs qui représentent Lessines au sein d’Ipalle de faire pression pour que cette intercommunale encourage financièrement les communes engagées dans le « zéro déchet ».

Enfin, tous le Conseil a exprimé sa solidarité avec les commerçants, et en particulier avec ceux du secteur Horeca pour qui les conséquences du COVID sont dramatiques. Si l’ADL les épaulent depuis le début de la crise, elle devrait, pour l’opposition, en faire davantage .  Elle ne devrait pas se limiter à la distribution de bons cadeaux aux Lessinois ! C’est sympa, mais insuffisant ! Pour Ecolo une aide structurelle à apporter aux commerçants est nécessaire. Dans cet esprit, Soci@libre a déposé une proposition qui après amendement a débouché sur l’engagement de l’échevine du commerce à mettre en place une task force qui viendrait conseiller les commerçants et qui ferait l’inventaire des problèmes rencontrés.  Pour Ecolo, cet inventaire devrait permettre aussi à la majorité de repenser les aides à apporter aux commerçants.

Conseil communal du 27 octobre 2020

Le Conseil a commencé par une minute de silence en hommage à l’artiste Paul Rouge et de «Jean-Jean », une figure bien connue du Cayoteux.

Une modification de voirie inscrite au point 10 de ce Conseil pour permettre la création d’un nouveau centre commercial à Ollignies a monopolisé une grande partie des débats. Pour les conseillers de l’opposition, il était bien entendu exclu de limiter les débats à un problème de voirie. Ecolo et Soci@libre ont pointé les diverses nuisances sous-évaluées par l’arrivée de 7 surfaces commerciales (abattage d’arbres, trafic routier, livraisons nocturnes, imperméabilisation du sol,…). Ils ont aussi exprimé leur soutien aux riverains qui ont fait circuler une pétition contre ce projet. Trop heureuse de voir une friche disparaitre, la majorité, elle, n’a pas caché préférer accorder son soutien à l’investisseur !

Pour Ecolo, ce projet est aussi un projet du passé qui ne tient pas compte des demandes des citoyens, des nouvelles habitudes de consommation et des nouvelles orientations que notre société doit prendre pour répondre aux défis climatiques. C’est en outre, un projet qui va fragiliser le développement du commerce dans le centre-ville. Comment la majorité peut-elle expliquer soutenir à la fois le commerce local dans le centre-ville et le développement d’un centre commercial dans sa périphérie ?

Pour Ecolo, les politiques ne doivent pas laisser la main à un investisseur privé. Ils doivent être les acteurs d’un développement de qualité et doivent assurer de la cohérence à long terme. Ecolo plaide pour que l’investisseur Equilis développe un projet plus en cohérence avec le reste du village d’Ollignies. Sur la friche, Equilis pourrait très bien y construire des logements, couplés éventuellement avec des commerces de proximité. Et si le plan de secteur ne le permet pas comme le prétend la majorité -ce qui reste à voir- il faut alors le changer !

L’avenir de l’ASBL Office du tourisme a été le dernier point abordé à ce Conseil qui devait impérativement se terminer avant le couvre-feu. Amené par le Conseiller A. Masure, on a compris que la démission surprise annoncée lors du Conseil précédent des administrateurs publics du Conseil d’administration de cette ASBL était juste un effet d’annonce ! La majorité persiste dans sa mauvaise gestion, et ne tire aucune leçon de l’audit délivré par l’administration de la Fédération Wallonie-Bruxelles ! Ecolo demande qu’elle se ressaisisse pour, notamment , donner des perspectives aux personnels qui travaillent pour l’Hôpital Notre-Dame à la Rose et le tourisme à Lessines !

Conseil du 24 Septembre 2020

Le premier bilan du Programme Stratégique Transversal a été présenté. Ce bilan permet de voir où en sont les actions prioritaires de la majorité après plus d’un an d’activité. Si certaines actions sont sur de bons rails – la modernisation des services communaux par exemple- d’autres n’ont pas encore commencé.
Ecolo pointe notamment dans cette catégorie, la valorisation des sentiers de promenade, la réflexion sur l’aménagement des maisons de villages et la réflexion sur l’introduction d’un plan communal de développement rural. Il regrette aussi que l’Assemblée citoyenne ne soit toujours pas réunie alors que, malgré la pandémie, d’autres assemblées consultatives continuent à travailler. Pour Ecolo, ce bilan mitigé devrait inciter la majorité à mettre le turbo !

A l’unanimité, le Conseil a approuvé les modifications budgétaires pour l’exercice 2020 du CPAS. Elles sont principalement motivées par une augmentation de plus de 50% de la charge liée au paiement des Revenus d’Intégration Sociale. Cette augmentation révèle une inquiétante paupérisation croissante d’une frange, souvent jeune, de la population. Compte tenu de la crise économique qui s’annonce, Ecolo demande à la majorité d’être proactive afin de pouvoir garantir à la population des services du CPAS de qualité. Pour que ce soit financièrement tenable, Ecolo préconise une plus grande synergie entre l’administration de la ville et celle du CPAS.

La majorité a voté la fin de la convention qui lie la Ville à l’ASBL Office du tourisme. Par ailleurs, les administrateurs qui représentent la majorité au Conseil d’Administration de cette ASBL ont annoncé leur démission. Autant dire que la majorité a décidé la mise à mort de cette ASBL ! Si la gestion de celle-ci a souvent été dénoncée par Ecolo, la manière étonne et inquiète ! La politique de la terre brulée de la majorité fait peu de cas du sort du personnel qui se dévoue pour promouvoir le tourisme à Lessines et l’Hôpital Notre-Dame à la Rose. Pour ne pas mettre en péril ce qui existe, Ecolo demande à la majorité de dévoiler ses réelles intentions. Estimant qu’elle a un an devant elle, la majorité n’a pas répondu à cette question…

Conseil communal du 27 août 2020

La crise Covid impacte les finances des Lessinois et par ricochet celles du CPAS. Dans ce contexte, le Conseil a dû approuvé un transfert de 750.000 € pour aider le CPAS à faire face à ses obligations. Ecolo n’a pas pu obtenir des informations plus détaillées sur les besoins du CPAS. Son président les a promises pour le prochain Conseil.

Quatre achats importants ont été approuvés :

  • un terrain pour agrandir le cimetière de Wannebecq qui est arrivé à saturation ;
  • un terrain au zoning ouest pour y localiser les services travaux ;
  • le n° 37 de la rue des moulins pour les besoins du Centre culturel ;
  • et le café « l’escale » de la Grand’rue pour pouvoir permettre un réaménagement de la porte d’Avau et ainsi une meilleure connexion avec l’Hôpital Notre-Dame à la Rose.

Deux cahiers spéciaux des charges ont également été soumis au vote. Ils concernent des projets qu’Ecolo soutient, mais pas sans réserve. Le premier estimé à plus de 156.000€ concerne une aire de jeux à installer au parc Watterman. Pour Ecolo qui s’est abstenu, ce projet développé en partenariat avec le Rotary est assez flou et les critères d’attribution du marché sont assez surprenants : la convivialité de l’aire à créer et la qualité des matériaux qui sont quand même les critères les plus importants pour les enfants sont les derniers pris en considération ! Un autre cahier des charges problématique a lui été refusé par Ecolo : il concerne la rénovation et l’extension du moulin Williame. Alors qu’Ecolo a à plusieurs reprises exprimé son opposition à la création d’un nouveau parking à l’arrière du bâtiment, le long de la Dendre, le cahier des charges prévoit un parking de 85 places ! Pour Ecolo, ce parking qui bétonne une fois de plus un espace vert va provoquer des problèmes de mobilité et ne se justifie pas : à moins de 300 mètres de là, il existe déjà un parking qui, par ailleurs, est en attente de rénovation depuis de années !

Un autre parking, sur un terrain communal, avenue de l’abattoir a aussi fait débat à la demande de Soci@libre. Si on a pu entendre que le Bourgmestre, en réduisant le nombre de places, a voulu mettre fin à l’anarchie qui régnait sur ce terrain, Ecolo pointe son manque de dialogue avec les riverains qui, du jour au lendemain, ont été mis devant le fait accompli !

Conseil communal du 2 juillet 2020

Deux points importants à l’ordre du jour de ce Conseil ont été adoptés à l’unanimité : la version définitive du Plan Communal d’Aménagement du « Quartier Dendre-Sud » et des mesures d’allègement fiscal en raison du Covid-19.  Pour le premier point, après 17 ans de procédure, il n’y a plus eu de discussion. En revanche, pour le second, Ecolo a insisté pour que le soutien aux commerçants ne soit pas que financier et a exprimé son incompréhension au sujet du refus de la majorité d’autoriser les indépendants qui le demandent d’occuper l’espace public. Le Bourgmestre a fait savoir qu’il venait de revoir sa position et que ces demandes seraient finalement acceptées pour autant que les lieux soient sécurisés.

Les comptes 2019 ont aussi été approuvés. Ecolo constate que, comme d’habitude, peu de projets inscrits au budget sont concrétisés et que le budget d’entretien des voiries et sentiers est sous-utilisé. Ecolo pointe aussi un manque d’action pour contenir les coûts énergétiques des bâtiments communaux et la gestion couteuses des déchets. Il rappelle que le déchet qui ne coûte rien est celui que l’on ne produit pas et demande un soutien actif des autorités communales en faveur du zéro déchet.

Pour les comptes 2020, vu la détérioration des conditions économiques, Ecolo est inquiet. Une première modifications budgétaires a déjà été proposée et a fait bondir l’opposition : elle acte la suppression des moyens pour les plaines de vacances !  Pour l’échevine,  Véronique Reignier, d’autres activités seront proposées et seront prises en charge par d’autres budgets. L’opposition n’est pas convaincu qu’elles toucheront le même public.

Autre point de discorde : le règlement relatif au permis de végétalisation des façades. Ce règlement a été rédigé à la demande d’Ecolo, mais ne rencontre pas l’objectif d’encourager le citoyen à rendre plus vert sa façade, sa rue, son quartier : pour enlever une dalle de trottoir, il devra obligatoirement faire appel à un entrepreneur !  Au fou !

La fin du Conseil ne s’est pas terminée sur une meilleure note… Ecolo aurait aimé que les autorités communales, en association avec les Lessinois, interpellent le TEC pour que celui-ci propose sur Lessines et ses villages une offre de service qui corresponde aux besoins de ceux qui dépendent des transports en commun pour se déplacer et de ceux qui aimeraient les prendre afin de diminuer leur empreinte énergétique. Le Bourgmestre nous a renvoyé vers le Ministre compétent sans autre analyse. C’est dire son intérêt pour les modes de déplacement alternatif ! Pour Ecolo, les questions d’organisation du réseau local doivent être réglées à l’échelon local. Ce n’est pas au ministre à dire à quelle heure et dans quelle rue doivent passer les bus !

Conseil du 27 Février 2020

Conseil assez léger au cours duquel des mains innocentes ont procédé aux tirages au sort des dates de naissance qui serviront de référence pour sélectionner les membres de la future Assemblée citoyenne. Selon le Bourgmestre, cette Assemblée sera constituée avant l’été prochain.

Le Conseil a aussi marqué un accord de principe pour l’acquisition de terrains au Zoning Ouest afin d’y ériger les services travaux.

Enfin, le Conseil a décidé d’introduire un recours contre la dotation réclamée à Lessines pour le financement de la zone de secours. Recours qu’Ecolo estime totalement justifié, vu que la dotation est calculée selon des critères de pondération arbitraires et très défavorables pour Lessines.

Deux points complémentaires concernant l’enseignement ont été proposés par Soci@libre, mais l’échevine, Véronique Reignier, a facilement démontré qu’ils n’apportaient rien de vraiment nouveau.

Deux questions ont clôturé le Conseil, l’une de Maxime Bernus concernant l’aménagement de ralentisseurs à la rue de la Florbecq, et l’autre d’Ecolo au sujet de la lutte contre les violences faites aux femmes.

Pour la première relative à la rue de la Florbecq, , l’échevine de la mobilité a annoncé que des « coussins berlinois » seraient bientôt mis en place.

Pour la seconde, le Collège partage l’avis d’Ecolo : la violence faite aux femmes, les violences conjugales et les injures dans l’espace public à l’égard des femmes doivent être une priorité pour les pouvoirs publics ! Il s’est engagé à publier des informations sur le sujet tant sur le site de la ville que dans « Lessines s’envole » et envisage également d’afficher les différents numéros de téléphone de soutien aux femmes dans certains lieux publics.

Conseil du 30 Janvier 2020

Budget du CPAS, Assemblée citoyenne et piscine furent les 3 sujets polémiques de ce Conseil qui ne comptait que 9 points.

Marc Lison, le président du CPAS, a présenté le budget et les synergies développées entre ses services et ceux de la ville de Lessines. Si Ecolo se félicite que des synergies se développent, elles lui paraissent insuffisantes, alors que c’est un moyen de faire des économies qui n’ont pas d’impact sur la qualité des services proposés aux bénéficiaires du CPAS. Compte tenu de la paupérisation croissante d’une partie de la population et des choix politiques socialement désastreux pris au niveau fédéral, majorité et opposition en conviennent, la situation budgétaire du CPAS est de plus en plus tendue. Mais pour Ecolo, la majorité doit faire preuve d’imagination et en aucun cas réduire le budget pour le personnel de l’aide sociale et de la réinsertion professionnelle. Ecolo demande, au contraire, de le renforcer pour aider ceux qui bénéficient du RIS notamment à se réinsérer dans la vie professionnelle.

Par un tirage au sort, la majorité va faire appel aux Lessinois pour créer une Assemblée citoyenne constituée de 24 membres. Voilà un projet cher à Ecolo, mais le dossier pratiquement vide soumis aux Conseillers laisse dubitatif. Pour Ecolo, une Assemblée citoyenne doit être une arène de débats et de formulation d’idées, et cela ne s’improvise pas. En réponse à nos questionnements, le Bourgmestre a apporté des éclaircissement pratiques et s’est dit confiant dans l’intelligence collective. Ecolo veut bien lui accorder le bénéfice du doute, et suivra de près ce projet pour qu’il puisse vraiment se développer et enrichir la démocratie à Lessines.

Le Conseiller  André Masure [Soci@Libre] a présenté un point qui laissait clairement sous-entendre que la majorité gère le dossier de la future piscine en faveur d’une société pour laquelle le directeur du Centre sportif a travaillé. La majorité s’est montrée indignée et a dénoncé ces insinuations qui -nous l’avons appris en séance- ont conduit ce directeur à présenter sa démission. De son côté, Ecolo comprend la démarche du Conseiller Soci@libre et témoigne que la réception des offres pour la nouvelle piscine n’a pas été conduite de manière professionnelle. Cependant, Ecolo ne souhaite pas faire de procès d’intention. Il souhaite que l’appel d’offres pour la piscine soit relancé dans les règles et que le directeur revienne sur sa démission.

Compte rendu des Conseils Communaux 2020

Conseil communal du 17 décembre 2020 : le compte rendu RCASL, budget 2021 et ADL sont les trois sujets largement développés lors de ce Conseil qui s'est tenu pour la première fois à Lessines en visioconférence. La Régie Communale Autonome pour le Sport Lessinois a...

Conseils Communaux 2019

Conseil Communal du 30 Décembre 2019, le compte rendu. Pour le quartier Dendre Sud, l’année se termine sur une note positive : le Plan Communal d’Aménagement a été adopté à l’unanimité. L’enquête publique va pouvoir à présent être lancée. Ecolo espère que ce dossier...

Conseil Communaux 2018

Un bref résumé du conseil communal vous est présenté afin de vous tenir informés.
Au sujet de la taxe des carrières et le refus de la région Wallonie. Subsides à l’installation de nouveaux commerces.
Réponses à nos questions sur entretien des routes et entretien des fossés.

Conseils communaux 2015

Un bref résumé du conseil communal vous est présenté afin de vous tenir informés. Conseil communal de ce 17 décembre 2015 L’acquisition d’antennes Wi-Fi pour les écoles communales a été le premier point de discorde de ce Conseil relativement chargé. Ecolo aurait...