Nos conseillers communaux préparent le prochain conseil communal et publient ici leurs interventions, questions et propositions. En faisant défiler la page vous retrouverez les conseils précédents. Vous pouvez aussi retrouver le compte rendu des conseils sur la page “retour des conseils communaux”

Préparation du Conseil Communal du 28 mars 2019

Ci dessous les avis préparés par nos conseillers communaux pour le conseil communal du 28 mars 2019

  1. Location de modules pour l’école de La Gaminerie.

L’offre remise par la société ALGECO pour l’installation de 9 modules pour les classes et de 2 modules sanitaires n’inclut pas les raccordements à l’eau et l’électricité, ni l’évacuation des eaux usées. Qui prendra en charge ces travaux ? Les services travaux ?

Concernant la toiture de l’école de la Gaminerie, si la pose de panneaux photovoltaïques est prévue comme la presse nous le rapporte, Ecolo s’en réjouit. Le confirmez-vous ? De manière générale, il y-a-t-il déjà un projet concret pour la rénovation et sera-t-il subsidié ? Quand pensez-vous que les enfants pourront rejoindre le bâtiment en dur ?

  1. Remplacement de cinq abris pour voyageurs.

Depuis quelles années, le budget prévu pour le remplacement des abribus est utilisé. C’est en soi une bonne chose pour les voyageurs : il n’y a rien de plus désagréable et dissuasif que d’attendre les rares bus qui desservent l’entité sous la pluie ou dans un abri ouvert à tout vent. C’est une bonne chose,  mais Ecolo a le sentiment que cette dépense est un peu une solution de facilité : on remplace sans trop réfléchir aux priorités et sans réfléchir au possibilité de rénover. Cette remarque s’applique particulièrement à l’abri de la gare.

A la gare, il y a en fait trois abris qui sont pratiquement tous dans le même état. Il n’y en a pas un qui est à remplacer plus urgemment qu’un autre comme il est prétendu dans le dossier. Il y en a juste un qui a plus de vitres cassées que les autres ! Remplacer les vitres cassées seraient plus opportun que de remplacer un des trois abris. En plus, esthétiquement, avoir demain des abris de conception différente ne sera pas du plus bel effet en face de notre belle gare !

Ecolo demande que l’argent soit mis dans la rénovation des abris de la gare !

Par ailleurs, Ecolo demande que l’échevine en charge de la mobilité use de son influence pour amener les TEC à améliorer leurs services sur Lessines et que -au minimum- un plan du réseau et un horaire correct et lisible soit affiché à chaque arrêt.

  1. Modification du sentier n°77 et du prolongement de la rue Tramasure..

Le sentier n° 77 est un sentier bien sympathique qui est fréquenté par de nombreux riverains et par des écoliers, notamment pour rejoindre la gare d’Houraing.

Le but d’un sentier est de proposer un itinéraire raccourci. Le déplacer comme on le propose lors de ce Conseil va l’allonger inutilement et diminuer son intérêt.  Intérêt qui par principe devrait être préservé, mais qui en plus, dans le cas présent, pourrait croitre à l’avenir puisqu’il traverse une zone qui a vocation à accueillir de l’habitat.

Le déplacer pour satisfaire un promoteur privé n’est pas acceptable. Pour sauver ce sentier, il suffirait que le promoteur déplace les rampes d’accès aux garages en sous-sol des deux immeubles qu’il projette de construire.

Tout comme la CCATM qui a été unanime pour refuser ce projet de modification de sentier, Ecolo s’y oppose ! CCATM qui a par ailleurs bien compris que ce projet tel qu’il est prévu risque de compromettre une urbanisation cohérente de cette partie de Lessines.

  1. 1 Appel à projet « Territoire intelligent ». .

Lessines doit être pro-active et doit répondre à ce type d’appel à projet qui peut l’aider à vivre avec son temps.

Le concept de « territoire intelligent » s’il paraît « in » doit toutefois être bien compris, adapté aux particularités locales et expliqué aux citoyens. Il ne pourra vraiment se développer que si les citoyens, les Lessinois en l’occurrence, y adhèrent.

Le concept a plusieurs facettes : il concerne notamment la gouvernance, la mobilité, l’énergie et l’environnement.

Dans le projet qui nous occupe, il est question d’installer cinq points supplémentaires d’apport volontaire pour les déchets ménagers. Ils s’ajouteront aux trois point existants. Et d’autres suivront…

Pour Ecolo, il appartiendra aux autorités d’informer les Lessinois sur l’intérêt d’utiliser ses points de collecte de déchets ménagers et plus fondamentalement sur l’intérêt pour ceux qui n’en voient pas la nécessité, de réduire le volume des déchets qui se retrouvent dans les sacs poubelles. Il y a un vrai travail de sensibilisation qui doit être mené pour que -à terme- Lessines devienne une commune à la pointe du concept zéro déchet !

  1. Commission consultative communale d’Aménagement du territoire et de la mobilité.

Le rapport annuel d’activité reflète le manque de dynamisme et de créativité de cette commission !  Puisque de nouveaux membres seront bientôt désignés, Ecolo demande qu’une attention toute particulière soit de mise pour ne pas renouveler des membres dont l’absentéisme à la précédente mandature est flagrant. C’est un préalable pour donner à cette commission une chance de repartir du bon pied.