Nos conseillers communaux préparent le prochain conseil communal et publient ici leurs interventions, questions et propositions. En faisant défiler la page vous retrouverez les conseils précédents. Vous pouvez aussi retrouver le compte rendu des conseils sur la page “retour des conseils communaux”

Préparation Conseil Communal du 21 Novembre 2018

3. Octroi d’un subside extraordinaire à la Zone de police pour l’installation d’un système de caméras de vidéosurveillance

La façon dont les caméras ont été installées n’a manifestement pas été optimale : plusieurs réajustements ont été nécessaires ce qui explique les 18.447 € de supplément. A noter que la société qui a obtenu ce marché avait prévu un montant de 400 € (+ TVA) par réunion supplémentaire à celles prévues dans le cahier spécial des charges: c’est cher payé!

D’autant plus que de nombreuses études ont démontré l’inefficacité de ce système de caméras en rue dans la prévention des incivilités. Rappelons que le but de la commune est bien d’améliorer la sécurité, c’est-à-dire de prévenir les incivilités, les violences.

Dans ce cadre de prévention, Ecolo utiliserait l’argent pour améliorer la présence de la police de proximité sur le terrain.

Des caméras pourraient être utiles pour filmer des endroits bien ciblés comme des lieux de dépôts clandestins, par exemple. Il faudrait alors une caméra mobile de bonne qualité qui filmerait pendant 72 heures d’affilée.

7. Gestion des déchets.

Les déchets générés ou récoltés par les services communaux doivent être traités de manière professionnelle et cela a un coût. Il serait intéressant que les services se penchent sur la manière de réduire les déchets produits et de les valoriser au mieux. Dans ce contexte, il serait certainement utile d’examiner les synergies possibles avec Ipalle. Avec le soutien de cette intercommunale, la ville pourrait -par exemple- envisager d’organiser elle-même le compostage des déchets verts.

De manière générale, il serait nettement moins coûteux de ne pas produire de déchets. Et la commune pourrait montrer l’exemple ! Elle pourrait promouvoir des gestes simples et éco-responsables au sein des écoles, des cantines scolaires, des plaines de vacances et des asbl subsidiées. La promotion de l’eau du robinet plutôt qu’en bouteille ou en canette est une action -par exemple- facile à mettre en œuvre et qui permet d’éviter beaucoup de déchets !

Un autre problème n’est, à l’heure actuelle, toujours pas résolu: le ramassage des encombrants. Contrairement à ce qu’a dit l’échevine des travaux, aucun service n’est prévu pour récolter les encombrants des Lessinois qui ne savent pas les porter ou les faire porter eux-mêmes au parc à conteneurs. ECOLO re-demande donc qu’un contact soit clairement identifié (tél, mail) pour que les citoyens puissent se renseigner sur la façon dont ils peuvent se débarrasser d’objets encombrants.

8. Octroi de subsides à diverses associations

En lisant le PV de l’assemblée générale de l’office du tourisme, on a l’impression de s’être trompé et de lire le PV de l’AG de l’Hôpital Notre Dame à la Rose car il n’y en a que pour l’Hôpital. Certes, ce lieu est un joyau et Ecolo soutient sa candidature à l’UNESCO, mais nous rappelons que l’article 3 des statuts de l’Office du tourisme précise que l’ASBL  a pour but la promotion et le développement touristique et culturel de l’entité lessinoise ! Il est donc clairement stipulé que les activités ne se limitent pas à l’Hôpital.

Ecolo a déjà pointé régulièrement le manque de visibilité de l’Office du tourisme par rapport à l’Hôpital et espère bien que la promesse électorale du PS de clarifier cette situation se concrétisera bientôt. Ecolo note aussi que les services HORECA ne donnent pas satisfaction à la clientèle et sont déficitaires. Une restructuration à ce niveau s’impose visiblement là aussi.

10. Budget extraordinaire

Ce dossier relatif à la fourniture et la pose de panneaux touristiques est très mal documenté. Le marché qui date de novembre 2015 concernait l’achat de 10 panneaux, au départ à 240 euros pièce. Finalement, le Collège a choisi des panneaux à 2.117,50 euros pièce. Aujourd’hui, il est question d’un marché de 15.000 euros. Qu’avons-nous finalement acheté et à quel prix ?

 

11. Modification à la voirie communale.  Suppression du sentier vicinal n° 99 à Deux-Acren

La demande de suppression de ce sentier émane d’un particulier dont l’unique motif est l’achat d’un terrain qui se situe de l’autre côté du sentier par rapport à sa propriété actuelle. On comprend bien la demande de ce propriétaire qui veut agrandir sa propriété.

Mais la commune, elle, doit défendre l’intérêt général qui est de permettre aux usagers faibles (piétons, enfants, cyclistes) -qu’ils soient de Deux-Acren ou d’ailleurs- de circuler en toute sécurité. Et quoi de mieux que des chemins inaccessibles aux voitures ? Et ce sentier 99 est particulièrement bien sécurisé puisqu’il est bordé  de part et d’autre d’une clôture!

C’est d’ailleurs dans cet esprit-là que la CCATM a remis un avis défavorable dans ce dossier.

Ecolo soutient l’avis de la CCATM et demande au collège de mettre en application le décret de la Région Wallonne du 6 février 2014 qui encourage les communes à étoffer le maillage de mobilité douce.

 

Questions posées par les Conseillers

Question de Cécile Verheugen : Ravel L87

Le Ravel est en bonne voie d’avancement entre Flobecq et Lessines. Ce chemin sécurisé pou rusagers faibles s’arrête brusquement à la chaussée de Grammont à hauteur du Wok et de la route industrielle. Ce carrefour est extrêmement  dangereux.

Quel aménagement est-il envisagé à cet endroit?

Comment et quand est prévue la jonction entre ce Ravel et celui qui longe la Dendre?

Question de Philippe Hocepied : Semaine de l’Arbre

Chaque année, aux environs de la Sainte-Catherine, le Service public de Wallonie organise la semaine de l’Arbre et met à l’honneur un arbre ou un arbuste de nos contrées. Cette année, ce sont pas moins de 120.000 petits fruitiers qui seront distribués dans 60 communes wallonnes les 24 et 25 novembre. Lessines ne participe pas à cette initiative. Peut-on envisager qu’elle y participe pour l’édition 2019.

Question de Dominique Pasture: Piscine de Lessines

Les clubs de natation n’ont pas tous été prévenus de la dernière fermeture de la piscine (du 13 au 15 novembre 2018). Pour une personne à mobilité réduite qui doit réserver un transport payant et l’annuler dans des délais précis, cela pose problème. Heureusement, les gestionnaires de son club  qui ont appris cette fermeture par hasard, ont pu prendre les dispositions nécessaires vis-à-vis de leurs autres membres.

Le manque de communication est encore une fois flagrant. Et ce manque d’information mène à une sortie de la presse vexatoire pour les utilisateurs. Je cite « En cause, un taux d’urée trop important. Comprenez que les utilisateurs ont tendance à se soulager dans les bassins … »

En tant qu’administratrice de la coupole sportive pour laquelle il n’y a plus eu de réunion de Conseil d’administration depuis belle lurette, j’apprends par la presse qu’il y a une réunion ce vendredi dernier. De qui, de quoi, mystère.

Un autre exemple : notre échevin des sports promet le prolongement des abonnements annuels pour compenser les fermetures mais le personnel n’a pas de consignes à donner aux utilisateurs qui arrivent en fin d’abonnement et encore moins pour un éventuel renouvellement.Les utilisateurs, le personnel, les administrateurs aimeraient avoir des informations claires.

Pouvez-vous nous communiquer les raisons réelles de la dernière fermeture, la teneur de cette fameuse réunion et donner des consignes précises au personnel concernant une éventuelle prolongation des abonnements en cours ?